Attendre pour se marier, pour avoir des enfants... Pourquoi ?

by 12:12 0 commentaires
La patience n'est pas ma qualité première. Ce n'est rien de le dire. Néanmoins, s'il est un domaine - et un seul - dans lequel j'ai toujours fait preuve de patience, c'est dans la construction de ma vie personnelle. J'attends pour me marier, pour avoir des enfants parce que je m'impose un grand nombre de garde-fous (attendre d'avoir tous deux un travail stable, un logement adapté, des économies, etc.).


Avoir tout prévu, avoir tout calculé, me semblait être un pré-requis essentiel avant de me lancer dans ces deux grandes aventures. Puis j'ai changé d'avis.

La vie est pleine d'imprévus. 
La vie est impossible à planifier rigoureusement... et c'est tant mieux ! Si l'imprévu a un côté inquiétant, surtout pour moi qui aime avoir l'impression de contrôler les événements, c'est aussi une source de bonnes surprises au quotidien.


Trop réfléchir est la meilleure façon de ne pas agir...
Demandez-moi de réserver un restaurant pour Georgette, Yvette, Monique et moi pour samedi midi. D'abord, je vais penser à cette petite pizzeria que nous avions tant aimée la dernière fois. Ah, oui, mais Georgette est chez sa fille le samedi, ça va lui faire loin. Bon, nous irons au restaurant indien alors. Ah, oui, mais Yvette n'aime pas la nourriture épicée. Oh, ce n'est rien, il y a aussi des choses non épicées au menu. Mais, tout de même, elle ne va pas apprécier de ne pas avoir le choix... La brasserie de la gare, alors ? Mince, Monique va encore dire que je ne mange que des frites... Bref, vous voyez le tableau.

... et de le regretter.
Au cours de ma vie, j'ai souvent regretté de ne pas avoir fait telle ou telle chose. En revanche, je n'ai jamais regretté d'avoir fait telle ou telle chose différement de ce que j'avais en tête au début.

Conclusion
Je n'en suis pas venue à me dire qu'il faut vivre sans limite et se marier à Vegas avec le premier inconnu venu juste pour le plaisir de porter une jolie robe (mais, si c'est ton délire et que tu assumes, je ne juge pas du tout !) ou faire des enfants sans se poser la moindre question, parce que l'envie surgit, un soir, en regardant Super Nanny. J'en suis simplement venue à me dire qu'entre ne s'imposer aucune limite et s'en imposer trop, il y a une demi-mesure. Et, c'est décidé, je pars à la recherche de cet équilibre !

Coco Cacao

Blogueuse

Étudiante, un quart de siècle, future maîcreeeeesse, perfectionniste-jamais-contente, touche-à-tout, à la recherche de soi-même et de copinautes avec qui partager ce qui fait notre quotidien !